© 2018 René Calvin

NEWS

René Calvin interviewed by Cherri Montgomery, Chicago, USA
12.10.2017

« Brasil Pra Mim » ou le blues envoûtant d’un jazzman nommé René Calvin.

Il y a des récits, des histoires personnelles qui, mis en notes musicales transcendent les affres des abysses dans lesquels, parfois la vie voudrait nous astreindre. De la même façon, mis en musique, ces mêmes récits et histoires personnelles sont susceptibles de sublimer davantage les avantages que la vie nous offre, pour nous porter vers les cimes.  C’est ainsi que la musique peut prendre cette dimension thérapeutique, prendre la forme d’une autre naissance pour certains. Ainsi le blues et ses différentes phases.

On ne saurait comprendre certains sentiments qu’éveillent en nous certaines mélodies, si on n’a pas pris la peine d’interroger leurs motivations profondes. Voilà ce qu’il faut avoir à l’esprit, en allant à la rencontre de Brasil Pra Mim, et ainsi mieux comprendre , l’harmonieuse cohabitation entre la mélodieuse mélancolie et le radieux et puissant swing qui y ont élu domicile, le tout subtilement concocté aux accents jazz et de quelques saupoudrages qui évoquent les expériences, les rencontres de son auteur avec d’autres univers.

More articles

https://tribune2lartiste.com/strombeek-decouvre-le-bassiste-bresiliano-camerounais-rene-calvin-dans-le-cadre-du-pop-up-ce-dernier-leur-delivre-une-performance-de-grande-classe-aux-couleurs-jazzy/

https://tribune2lartiste.com/brasil-pra-mim-blues-envoutant-dun-jazzman-nomme-rene-calvin/